Piscines de camping et d’hôtel : quelles sont vos obligations ?

Quelles normes de sécurité respecter ?

Tout comme les piscines publiques, les piscines privées de campings et d’hôtels doivent respecter un certain nombre de normes de sécurité. Elles doivent être équipées d’un des quatre systèmes de sécurité, visant à réduire le risque de noyades : une barrière de protection, un système d’alarme, une couverture de sécurité ou un abri recouvrant la totalité du bassin. Elles ne sont cependant pas soumises à la même réglementation que leurs homologues publics et privés ouverts au public.  En effet, si l’usage de ces bassins n’est réservé qu’à la clientèle de l’établissement, il n’existe aucune obligation d’assurer une surveillance de la piscine. Ainsi, si aucune activité aquatique n’y est proposée, le camping ou l’hôtel n’est pas tenu de faire appel à un maître-nageur pour surveiller la baignade.

Des accidents nombreux

Si la piscine évoque souvent soleil et vacances, elle représente un véritable danger, tout particulièrement pour les jeunes enfants. De nombreux accidents surviennent chaque année dans les piscines des campings et hôtels.  Et si l’établissement ne peut légalement être tenu pour responsable, ce genre de drames entame grandement la réputation du camping ou de l’hôtel.

Comment vous protéger de tous risques ?

Pour éviter ce genre de problèmes et inspirer la confiance de vos clients, mieux vaut donc jouer la carte de la sécurité. Quel meilleur moyen que recruter un maître-nageur ? En plus de rassurer les parents, venus passer quelques jours avec leurs enfants, vous pourrez développer et proposer des activités aquatiques. Cours de natation, de gym aquatique, initiation à la plongée viendront renforcer l’offre de votre hôtel. Minimisez ainsi les risques d’accidents tout en étendant vos prestations.

%s