Pourquoi et comment devenir auto-entrepreneur ?

Vous souhaitez en finir avec le salariat et voulez lancer votre activité freelance. Faites le choix de la liberté avec le statut auto-entrepreneur ! Vraiment avantageux. En France, ce statut d’indépendant porte un nom, l’auto-entrepreneur, rebaptisé micro-entrepreneur. Pourquoi opter pour le statut d’auto-entrepreneur et quelles sont les démarches à effectuer pour le devenir ? Nous vous aidons à comprendre ce statut un peu particulier.

Le statut d’auto-entrepreneur : c’est pour qui ?

Avant de débuter votre activité freelance, vous devez obligatoirement enclencher les démarches nécessaires pour obtenir une existence juridique. Avec le statut d’auto-entrepreneur, vous ne créez pas une entreprise à proprement parlé, vous informez seulement l’administration que vous allez commencer à travailler et facturer des services en votre nom.  Ce statut s’adresse à toute personne souhaitant créer son activité en toute indépendance, que vous soyez étudiant, salarié, femme au foyer, fonctionnaire, retraité ou encore demandeur d’emploi.

Pourquoi devenir auto-entrepreneur ?

Il existe plusieurs avantages à devenir auto-entrepreneur.  

  • Les démarches pour devenir micro-entrepreneur sont faciles à réaliser, et gratuites si vous n’êtes pas commerçant.
  • Si votre chiffre d’affaire est nul, vous n’aurez pas de charges à payer.
  • Vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse : vous ne facturez pas de TVA et vous pouvez disposer du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu.
  • Le statut d’auto-entrepreneur peut être cumulé avec le dispositif ACCRE, qui permet de bénéficier d’une exonération de cotisations sociales les premières années de votre activité et de continuer à percevoir vos allocations chômage.
  • Enfin, et pas des moindres, vous bénéficiez d’une protection sociale complète : santé, retraite…

Comment devenir auto-entrepreneur ?

Il vous suffit de faire votre déclaration en ligne ou sur papier au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) compétent : la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) pour toute activité commerciale, la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) pour toute activité commerciale ou artisanale et l’Urssaf pour une activité libérale. Si vous êtes libéral, la déclaration peut être complétée rapidement sur le site de l’Urssaf. Seule complication : vous devez choisir la description de votre activité, qui va déterminer votre code APE. Ce choix vous limitera dans les activités que vous pourrez facturer donc réfléchissez-y bien. Il en existe plus de 1 300. Vous pourrez ensuite choisir de déclarer vos revenus tous les mois et tous les trois mois. Toutes ces démarches peuvent être réalisées directement depuis votre compte sur internet. Un moyen facile de débuter une activité freelance.

%s